Sociabilité et libertinage au siècle des Lumières

Cycle de conférences

dans la continuité de l'exposition "L'Empire des sens, de Boucher à Greuze" au Musée Cognacq-Jay, Paris (du 19 mai au 18 juillet 2021)


Séances 3 et 4 :

- Mardi 9 novembre (17h-19h) :

Nina Kushner (Clark University), "Unfaithful Wives, Angry Husbands, and their “Immediate Communities”: The Meaning of Adultery in Eighteenth-Century France." conférence en anglais

Abstract:
Adultery was endemic in eighteenth-century France, across region and social class. Yet, the meaning of adultery— whether it triggered a crisis of conscience for the cheating spouse, the dissolution of a marriage, or mattered little to not at all for either husband or wife — varied wildly. This talk will examine one factor which shaped the meaning of adultery, namely the inscription of the couple in an “immediate community.”

Nina Kushner specializes in early modern and eighteenth-century European social and cultural history, with an emphasis on France, women and gender, and sexuality. Her teaching repertoire includes courses on the history of early modern Europe, the national histories of France and England, the histories of women and gender, and the history of sexuality.
Her book Erotic Exchanges: The World of Elite Prostitution in Eighteenth-Century Paris (Cornell University Press, 2014) used police and judicial records alongside contemporary commentaries to reconstruct the demimonde of eighteenth-century Paris. Professor Kushner also co-edited a volume of essays titled Women and Work in Eighteenth-Century France (Louisiana State University Press, 2015). Her current project, "The Rules of Adultery: Sexual Culture and Identity in Old Regime France," is a study of marriage, cheating, and the construction of social identity in Old Regime France. She is also co-editing a volume on the history of sexuality in France.

La conférence se fera à distance via Zoom
Participation libre sur inscription obligatoire
Contact: alain.kerherve@univ-brest.fr

-----

- Vendredi 26 novembre (17h-19h):

Frédéric Ogée (Université de Paris): "Plaisirs des sens, plaisirs de l’imagination dans l’art et la littérature anglaise du 18ème siècle"

Résumé:
Dans le sillage de sa « Glorieuse Révolution » de 1688, l’Angleterre inaugura le siècle des Lumières en découvrant le plaisir d’un certain nombre de libertés : « régler le pouvoir des rois en leur résistant » (Voltaire), publier sans entrave, ré-évaluer l’héritage des Anciens, regarder la Nature à travers le prisme de Newton plutôt que celui des prêtres, entreprendre à crédit, célébrer la sensibilité et l'imagination. Les Anglais ont ainsi cherché de nouveaux équilibres entre la liberté de l’individu—son goût, sa subjectivité, sa perception du monde, son « progrès » —et les nécessités de la sphère collective, qu’elle soit publique ou privée. Ecrivains et artistes se sont vite employés à représenter cette nouvelle sociabilité, pour la modéliser et la polir autant que pour la promouvoir, au travers de remarquables expériences littéraires et picturales où les personnages se meuvent et s’émeuvent sous l’œil complice du spectateur-lecteur. Influencés par la philosophie empiriste ils font l'expérience du plaisir des sens pour accéder à la connaissance, d’eux-mêmes et du monde. La présente conférence permettra d’évoquer cette remarquable période de créativité qui, de Daniel Defoe et William Hogarth à Jane Austen et Thomas Lawrence, contribua au triomphe de la Grande-Bretagne sur la scène du monde.

Discutante: Sophie Mesplède (Université Rennes 2)

Frédéric Ogée est professeur de littérature et d'histoire de l'art britanniques à l'Université de Paris. Ses principaux domaines de recherche sont l'esthétique, la littérature et l'art au cours du long 18ème siècle (1660-1815), sur lesquels il a souvent donné des conférences dans des universités européennes, nord-américaines et asiatiques. Commissaire de l’exposition sur le peintre anglais William Hogarth au Musée du Louvre en 2006, il est l’auteur de plusieurs ouvrages, notamment Diderot and European Culture, un recueil d'essais (Oxford: 2006, réédité 2009), J.M.W. Turner : Les paysages absolus (Hazan, 2010) et Jardins et Civilisations (Valenciennes, 2019), suite à une conférence organisée à l'Institut Européen des Jardins et Paysages de Caen. Il écrit actuellement une série de quatre monographies sur quelques grands artistes anglais (Thomas Lawrence, J.M.W. Turner, Thomas Gainsborough et William Hogarth) pour les éditions Cohen & Cohen (Paris), à paraître entre 2022 et 2025. De 2014 à 2017, il a été membre du conseil scientifique du musée Tate Britain à Londres et, depuis 2014, est membre du Conseil Scientifique de la Ville de Paris.

Conférence en présentiel dans la limite des places disponible et diffusion via zoom. Participation libre sur inscription obligatoire. Contact : alain.kerherve@univ-brest.fr

Musée Cognacq-Jay
Salle des conférences
8 rue Elzévir
75003 PARIS

La conférence sera précédée à 16h30 d’une visite flash des collections en lien avec la thématique du jour.
Gratuit sur inscription obligatoire par email à : reservation.cognacqjay@paris.fr

 

Hogarth

Other news

Levantine Sociabilities in Europe in Giacomo Casanova’s time: Spies, Impostors, Courtesans and Men of Culture

International conference organized within the framework of the EU project DIGITENS and in partnership with the GIS SOCIABILITÉS/SOCIABILITY “G.d’Annunzio” University (Chieti-Pescara, Italy) 22 ...

Before Suffrage: Women, Politics and Society in Europe 1789-1850

International Workshop 'Before Suffrage: Women, Politics and Society in Europe 1789-1850' organized by Mark Philp and Anne Verjus Lyon, France, 15 & 16 September 2022. The workshop will ex...

The Rules of the Game in the Early Modern Period

Colloque organisé par l’unité de recherche VALE (Sorbonne Université) avec le concours du GIS Sociabilités 18 & 19 novembre 2021 Organisateurs : Clara Manco, Alexis Tadié, Line Cottegnies ...